Témoignages

Témoignages

Le fauteuil a été un atout considérable pour le confort et la mobilité de Monsieur dans sa fin de vie à son domicile. Merci à la Fondation Jacques Bouchard :)

Josée Laferrière, ergothérapeute
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'Île-de-Montréal
Site: CLSC Rosemont- Soutien à domicile

Bonjour Mme Bouchard et Jean-François d’Excel Santé

Merci pour avoir envoyé l'infirmière hier soir pour mon patient. Comme vous le savez peut être déjà, Monsieur est mort hier.

Ces précieux services font toute la différence pour nos familles et pour nous les professionnels.

Patricia Friesen, inf.

Je tiens à sincèrement remercier la Fondation Jacques Bouchard ainsi que Caroline Bouchard, pour leur aide. En effet, suite à une discussion téléphonique avec Mme Bouchard, celle-ci a très rapidement donné suite à une demande de répit pour un homme de 89 ans en fin de vie.
Ainsi, l'aidante de monsieur aura 2 nuits de répit cette fin de semaine, ce qui lui permettra de se reposer et de pouvoir reprendre le flambeau.

Je vous remercie au nom de mon client et de sa famille ainsi que de tous ceux que vous aidez.

Annie Poirier
Intervenante sociale
CISSS des Laurentides
Point de service des Sommets
Soutien à domicile

Bonjour Chère Fondation,

Un petit mot pour vous transmettre les sincères remerciements de mon paitent.

M. en est à sa troisième sortie avec le quadriporteur loué chez Médicus; il profite du beau temps pour effectuer des sorties autour de son domicile avec son épouse.

Il m'assure aussi que la qualité de son sommeil s'améliore grâce au fauteuil auto-souleveur loué chez Distributions Solumed.

Que de bons mots pour vous!

Josée Laferrière
Ergothérapeute
CLSC Rosemont-SAPA

Grâce à la Fondation Jacques Bouchard, Mme a terminé ses jours chez elle. (répit de nuit 1 fois/semaine)

Mme est décédée chez elle en présence de sa sœur et son ami fidèle Micou, un chat qu'elle avait sauvé. Mme voulait rester chez elle pour ne pas quitter son Micou. Son pronostic était de 3 à 6 semaines lorsqu'elle a quitté l'hôpital et elle a vécu 4 mois, grâce à l'amour de ses sœurs, frères et son Micou.

Guylaine Marcoux, inf.